à propos de moi

ou pourquoi je suis violoncelliste

La musique fait partie de mon quotidien depuis toujours. J'ai grandi à Rivière-du-Loup auprès de parents mélomanes qui ont su nourrir ma flamme artistique pendant toute ma jeunesse. Toujours je me rappellerai de mon père qui jouait avec moi dans la voiture à « devine qui est le compositeur » lorsque j'avais 11 ou 12 ans, de nos voyages en famille pour aller assister à des concerts classiques, du support et de l'encouragement de mes parents à quitter la maison pour poursuivre des études en musique lorsqu'est venu le temps de décider de mon avenir, à 16 ans. Assez marginal pour la petite ville de Rivière-du-Loup dans laquelle j'ai grandi.


Après l'obtention de mon diplôme d’études collégiales en musique (Cégep de Sainte-Foy, classe de 
Huguette Morin) et de mon baccalauréat en interprétation classique (Université Laval, classe de Ryan Molzan), je me suis arrêtée et j'ai réfléchi : comment être violoncelliste à Québec aujourd’hui? Les années qui ont suivi la naissance de mes deux filles furent riches en rencontres musicales et en expériences diverses qui m'ont aidée et qui m'aident encore chaque jour à répondre à cette question. J'ai quotidiennement besoin de projets, de défis, de créativité et de faire de la musique avec et pour des gens qui m'inspirent. Pendant cette période, j'ai fait mes débuts au sein du groupe de musique celtique Bonhomme Setter, du groupe jazz Les Évadés (2012-2018) et du spectacle à grand déploiement Elvis Experience, sous la direction de Martin Fontaine (2013-2018). Depuis, je multiplie les collaborations sur scène et en studio avec des artistes d'horizons différents (Tire le Coyote, Disturbed, Juulie Rousseau, Gaspar Eden, le 5 For Trio, Gino Quilico, le Théâtre du Trident, le Théâtre des Confettis, etc.). 

Après ces quelques années de rencontres et de création, j'ai ressenti le besoin de pousser plus loin ma relation avec mon instrument et j'ai

 

renoué, en 2016, avec le milieu universitaire. Je complète actuellement une maîtrise en interprétation du violoncelle dans la classe de Ryan Molzan, du Quatuor Arthur-Leblanc. J'ai donc fréquemment l’occasion de me produire en concert comme soliste, chambriste, avec l'Atelier de musique baroque de la Faculté de musique de l'Université Laval et avec l'Orchestre symphonique de Québec. 

Mon évolution dans le milieu musical m'a également fait prendre conscience de ma passion pour le domaine de l'événementiel à travers des collaborations avec différentes compagnies telles que Bellita, Signé Marie-Fée événementiel, Manina Productions, BGO Productions, et Margaux-musique. J'ai créé, au fil des années, de précieuses amitiés avec des violonistes de talent et c'est à leurs côtés que je propulse maintenant le Collectif de la Cité, présent dans plusieurs événements. 

La musicienne que je suis est également grandement forgée par la passion pour l'enseignement. J'ai goûté pour la première fois au bonheur de partager la musique à l'âge de 15 ans, et j'ai tout de suite compris que la transmission de la connaissance allait prendre une grande place dans ma vie. Les relations que j'ai créées avec mes élèves au fil des années sont pour moi une grande source d'inspiration et d'apprentissage. Depuis l'automne 2010, j'enseigne le violoncelle et la musique de chambre à l’école de violon Anne-Hélène Chevrette, en plus d'y diriger les ensembles à cordes.

Pourquoi suis-je violoncelliste? Pour les riches contacts humains que la musique m'apporte chaque jour, pour les nombreux défis qu'elle me pousse à relever et qui m'amènent à me dépasser, parce que je suis une femme passionnée. J'entame la saison 2018-2019 avec enthousiasme; elle promet d'être bien remplie avec la création du Trio Laval, avec le Collectif de la Cité qui grandit sans cesse et avec une belle tournée aux côtés de Pascale Picard!

T. 581.990.7480  |  marie.pier.gagne.6@gmail.com

© Marie-Pier Gagné 2018

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc